Equipement sportif


Gymnase de Saint-Léonard de Noblat

Client
Saint-Léonard de Noblat
Architectes
TEKTE
Année
2014-2015
Programme
Equipement sportif
Status
Achevé

Le bâtiment existant, typique de la construction des années 60, présentait les mêmes caractéristiques qu’un grand nombre de bâtiments publics de cette époque, qui aujourd’hui ne répondent plus aux exigences réglementaires et aux nouvelles normes d’accessibilité. Ce projet s’inscrit dans une démarche de rénovation des bâtiments tertiaires économes en énergie et a remporté l’appel à projets lancé par la région, l’ADEME et l’Etat. Souvent mal isolés, ces bâtiments occasionnent des dépenses énergétiques importantes et leurs enveloppes n’assurent plus une étanchéité satisfaisante à l’air et à l’eau. Nous avons donc renforcé l’isolation et utilisé un système de géothermie verticale. Ce projet était aussi l’occasion d’assurer un «relooking» du bâtiment
existant. Nous avons souhaité privilégier la représentation d’une dynamique sensible qui illustre le flux des élèves depuis le lycée et qui tient compte de la présence de ce jeune public, toujours à l’affût de changement, de mouvement et d’énergie.

Objectifs de consommation énergétique :
Ubat/Ubat max = -48,34 % En d’autres termes, on s’attend à ce que l’enveloppe thermique du bâtiment soit 48 % plus efficace qu’elle ne l’est avant travaux.
Cproj/Cref =-42,35 % Les économies d’énergie estimées grâce aux travaux seront de l’ordre de 42%. Le système de chauffage met en oeuvre un principe de géothermie verticale couplée à une pompe à chaleur La rénovation thermique du bâtiment comprend :
– La reprise totale de l’isolation c’est à dire les parois opaques verticales, des sols et des plafonds ainsi que les menuiseries (portes et fenêtres).
– Géothermie verticale : Installation d’un système de chauffage par a mise en place d’une pompe à chaleur eau/eau associée à un réseau de 16 puits installés sur le terrain de sport extérieur.

 

L’enveloppe du bâtiment présente une excellente isolation thermique. Certains matériaux tel que le faux-plafond en bois employé dans les vestiaires permet d’améliorer le bilan carbone. La présence du bois ajoute aussi un aspect chaleureux dans des espaces souvent froids et impersonnels. Grâce à l’imagerie thermique, nous avons pu effectuer un diagnostique du bâtiment existant et contrôler la bonne mise en oeuvre et la continuité de l’isolation durant le chantier.